Débroussaillage

Monsieur le maire de mon village m'a demandé de débroussailler mon terrain, et tailler mes arbres, faute de quoi il prendrait un arrêté m'obligeant à le faire ou le payer. Voici ma réponse (après un peu de débroussaillage il est vrai. Il faudra que j'y retourne pour finir le travail.
______________________________________________________
François à Paris, le 17 juillet 2017
à
Monsieur le maire de xxx

"Si on abandonne le jardin, il devient une forêt, et c'est bien." GillesClément, jardinier, paysagiste, botaniste, biologiste et écrivain.

J'ai bien reçu votre courrier récent, l'AR en faisant foi. J'ai aussi reçu par internet l'information de recherche de fuite d'eau (25 avril 2017).
Sur ce dernier point, j'ai vérifié mon adduction, elle est fermée et sèche.
En ce qui concerne le débroussaillage, j'ai fait le minimum permettant d'accéder aux bâtiments (mais cela dit, ceci ne regarde que moi). J'ai constaté à l'occasion que la seule construction de ma propriété accessible aisément a été dépouillée de ses briques et de ses tuiles. J'en déduis que les ronces protègent mes biens contre les prédateurs humains mais n'empêchent pas les jets d'ordures et le pillage.

Flore

A ce propos, justement, des ronces. Il y a au moins trois type de végétaux présents chez moi surnommés "ronces" : des rosiers, des aubépines, des mûriers, et... des ronces. Avez vous une allergie aux premiers, présents chez tous les résidents ?
La flore endémique, comme prévu depuis nombre d'années, se développe. J'ai le plaisir de vous annoncer l'apparition de trois ou quatre chênes, d'au moins un nouveau tilleul, et l'inventaire botanique n'est pas terminé.

Les orties, quant à elles, prospèrent, notamment dans les zones riches en azote (potentiellement humain). Accompagnées de plantain, ceci ne pose de problème qu'aux promeneurs ne connaissant pas les vertus de cette dernière plante. Mais c'est une propriété privée, donc il n'y a pas de promeneur. Et puis c'est bon pour faire la soupe.

A ma prochaine visite, je compte bien continuer de débroussailler ce qui doit l'être, et planter les essences suivantes, pour enrichir le biotope et gêner les rongeurs : Angélique, sauge, menthe, laurier. J'aurai bien mis de l'eucalyptus mais ce n'est pas une plante locale. Vous pouvez vérifier : ce sont toutes des répulsifs à murinae. Étant donné l'invasion signalée, je ne peux que conseiller de telles plantations dans tout le hameau, au moins pour protéger les potagers.

Tilleul. Photographie trouvée sur facebook
Un de mes arbres, spécifique, a retenu votre attention : Le tilleul commun plus que centenaire proche
du pignon est de ma maison. Cet arbre a son port "en tour" depuis fort longtemps, feu madame Hurel m'en ayant parlé comme de l'arbre à l'ombre duquel elle se tenait en étant enfant, soit avant la première guerre mondiale. Il est aussi photographié, comme remarquable. Son espérance vie actuelle est d'au moins deux cent ans, sauf accident lié à une taille maladroite (il résiste bien aux tempêtes, puisqu'il est toujours là).
Tilleul et pignon est
J'ai eu l'occasion, lors ma dernière visite, de discuter avec les voisins concernés par cet arbre. En dehors d'un traumatisme psychologique lié aux intempéries des vingt dernières années cet arbre ne pause pas de problème objectif : ses branches les plus proches de ma maison sont à plus d'un mètre (et cela me regarde), son tronc est à plus de cinq mètre de la plus proche clôture, il ne déborde pas ch
ez les voisins. de plus, son port en tour est suffisamment exceptionnel, pour un tilleul, pour que je le fasse classer comme arbre remarquable (donc protégé).
J'ai néanmoins, suite à votre injonction, pris contact avec des élagueurs. Sans prendre en compte une proposition locale qui "pour 500 € en espèces, me nettoie tout le problème". Après conseil pris auprès de professionnels, jeunes et plus expérimentés, il ressort que :
  • Ce n'est absolument pas le bon moment pour tailler cet arbre : il est en pleine fructification, donc sa sève est dans sa ramure, ce serait prendre le risque de le tuer. Or nous parlons de taille, pas d'abattage.
  • Il ne sera pas souhaitable de le rabattre par une taille sévère, étant donné sa structure (hauteur du tronc à peu près égale au tiers de la hauteur de l'arbre).
  • Il est possible de lui faire subir une taille de forme, en conservant son port. Une telle taille, à faire lorsque l'arbre n'est pas en sève et hors période de gel, pourra être envisagée début décembre ou en février prochain.

Les autres arbres anciens sont morts, abîmés de manière irrémédiable par la tempête de 1999 (saule, cerisier, prunier et pommier). Je ne les ai pas remplacé. Je constate d'ailleurs que mes voisins ont fait de même : il n'y a plus chez eux que de la pelouse ou du potager.

Cèdre de l'Atlas
Le cèdre de l'Atlas n'a pas encore retenu votre attention, en effet il n'a qu'une trentaine d'années. Planté à dix mètres de la limite de propriété, il atteint maintenant les quinze mètres de haut mais son port en fuseau semble moins inquiétant. Pour information il devrait se stabiliser vers trente à quarante mètres de haut, en port tabulaire, et vivre un millier d'années. Nous en reparlerons plus tard.
Le catalpa commun aura bientôt atteint sa taille adulte d'une quinzaine de mètres. Il n'a que cinquante ans et grandit très lentement.
Le noyer a moins de trente ans, il évolue à sa vitesse en remplacement du très vieil arbre mort dans les années 1980.
Les autres arbre ne devraient pas poser de problème : thuyas en fin de vie, cognacier, poirier, prunier, cerisier, pommiers, poirier sont des arbres à port modéré et à durée de vie limité.

Faune

Couleuvre coronelle
J'ai le plaisir de vous annoncer qu'au moins une couleuvre coronelle
a établi ses quartiers dans mon jardin. Elle est belle, grande (environ 80 cm) doit donc avoir maintenant une dizaine d'années, semble être une femelle, se nourrie essentiellement de batracien, d'orvets, et de rongeurs au nid. Elle participe donc à l'écologie locale, en éliminant les petits rongeurs, au même titre que le faucon crécerelle du pignon est et que la chouette chevêche (espèce protégée) du pignon ouest de ma maison. Je n'ai pas trouvé trace de fouine ou autre et je le regrette, mais avec le temps je ne désespère pas (il manque un prédateur spécialisé).
Les insectivores, qui permettent notamment à mes voisins de ne point souffrir de trop de moustiques, sont, comme depuis des décennies, les carpes du bassin, les hirondelles de fenêtre de l'atelier, les chauve-souris pipistrelles (espèce protégée) hébergées dans la cave, ainsi que les hérissons de la grange.
Je regrette qu'il n'y ai pas plus de chat, mais ce prédateur généraliste risquerait de modifier l'équilibre actuel. Cela dit le lieu est suffisamment paisible pour que les vieux matous choisissent d'y mourir.
Des abeilles et autres butineurs se sont installés. Comme il n'y a pas de produit toxique pour elles, j'ai bon espoir qu'elles produisent un miel "toutes fleurs" tout à fait intéressant. J’espère pouvoir accueillir bientôt des ruches, qui participeront à la pollinisation des plantes présentes. Accessoirement elles feront fuir les indésirables.
Les chevreuils, lapins, lièvres, grives et faisans ne sont présents dans le potager que durant la période de chasse : je les considère donc comme de simples invités, non des résidents.

Produits phytosanitaires et autres chimiques

Il y a au moins soixante ans que ce terrain n'a pas bénéficié de tels apports de manière volontaire. Il est possible (certain) que des traitements aient été apporté par le vent, en provenance des champs (à l'ouest) ou des voisins (au sud, sud est ou nord). C'est dommage mais n'est point de mon fait ni de ma volonté. Mon indicateur de pollution (ou d'absence de pollution) est la présence de lichens crustacés sur le bord de ma citerne à eaux pluviales : ces organismes extrêmement résistants aux conditions extrêmes sont très sensibles à toute forme de pollution..
Je n'ai jamais utilisé de poison, et regretterai qu'ils soient utilisés, en effet les prédateurs présents, étant au sommet de la chaîne alimentaire, risqueraient fort d'en faire les frais. Le piégeage ou la trappe me semblent préférables.
De ce fait une agriculture bio et respectueuse de l'environnement est possible, de type permaculture.

Évolution

A très court terme (avant 12/2017), le débroussaillage, respectueux de l'écologie du lieu et de mon projet de jardin sauvage, sera terminé; l'élagage ou l’abattage des arbres le nécessitant vraiment sera fait. Deux ou trois ruches devraient être installées.
J'ai bien compris que cette parcelle, inhabitée, peut gêner certains du fait de son inhabitation. Aussi, n'envisageant pas personnellement de m'y installer à demeure, je songe à la prêter d'ici 2018, soit à un collectif d'artistes, soit, selon ce que la communauté soutien, à un hébergement d'urgence de réfugiés. Merci de me tenir au courant de ce que la mairie soutient (pas la peine de faire un recommandé, un e-mail suffit).
A moyen terme, 2020, je souhaite que le lieu reste un biotope le plus sauvage possible, éventuellement exploité en permaculture.
A long terme, après 2022, si un aéroport est installé dans la zone de Chartres, il est évident que l'évolution de la valeur foncière du bien me permettra d'envisager autre chose. Ou pas.

Veuillez recevoir, monsieur le maire, l'assurance de mon plus profond respect.
François Van Zon

Initiation au basket-ball en fauteuil avec M. Ryadh Sallem

M. Ryadh Sallem
Dans le cadre de la campagne électorale des législatives 2017, M. Ryadh Sallem, candidat à la
Ballon d'entrainement
députation dans la 10ème circonscription de Paris, nous a invité à participer à une initiation au basket-fauteuil, et à assister à un match amical, au terrain de street-basket du square Charles Trenet, à Paris XIII.
Match de découverte des jeunes
Ce sport est apparu après la seconde guerre mondiale (en 1946), initialement pour aider la rééducation des blessés de la colonne vertébrale. Sport olympique depuis 1960, il reste un
des plus populaires et spectaculaires.
Match de démonstration
"Le basket-ball en fauteuil roulant voit s’affronter deux équipes de cinq joueurs. Le principe est le même que pour le basket-ball classique, la taille du p
Fauteuil de Basket
arquet et la hauteur du panier restant les mêmes, tandis que les règles du jeu ne sont que très légèrement adaptées.
Roulette arrière
Les joueurs déplacent le ballon sur le parquet par des passes ou des dribbles. Ils doivent passer ou faire rebondir le ballon par terre toutes les deux poussées de roues afin d’éviter d’être sanctionné pour un « marcher ».
À l’instar du basket-ball traditionnel, un lancer franc donne droit à un point, un panier offre deux points, et trois points sont accordés à tout panier marqué au-delà de la ligne des trois points." (source le site de la fédération sportive).
Durant cette après-midi de démonstration, nous avons eu l'occasion de découvrir matériels, joueurs, et jeu. Les premiers matchs furent joués sur un demi-terrain par les enfants, pendant que les grands s'échauffaient.
Un sport à découvrir, et à pratiquer, que l'on soit handicapé ou non, dans la joie et la bonne humeur !

Axes de roues
Les fauteuils sont particuliers : plus bas, avec un angle de carrossage des roues important, une ou deux roulettes supplémentaires à l'arrière pour éviter de basculer...
Les axes des roues sont libres, ce qui évite un différentiel ! Et permet de changer de roue rapidement en cas d'incident de match.

Camionnette de M. Ryadh Sallem

Des fauteuils, même roues démontées, ça prend de la place !
Chargement ...
Deux camionnettes pour transporter le matériel...





__________
En savoir plus :
- la candidature de M. Ryadh Sallem sur handicap.f'r
- la page facebook de M. Ryadh Sallem
- présentation du basket fauteuil sur le site de la fédération sportive
- crédit photo François Van Zon sur Flickr. L'album de basket-fauteuil.
.



Réussir ses projets - une démarche efficace pour l'avant-projet

Un projet, dans la démarche que je vous propose, c'est trois grandes phases : Avant, pendant, et après.
Ici concentrons-nous sur l'avant-projet. Cette première phase, peu technique, est peut-être celle qui demande le plus d'investissement personnel. Elle conditionne grandement la réussite des deux suivantes.
Pour mémoire, la seconde phase, le projet en tant que tel, est plus technique : planification, financement, comptabilité, assurance qualité, management... Quant à la troisième, une fois le projet réussi, elle conduira à son exploitation, et/ou au démarrage d'un nouveau projet.

L'avant-projet :

« Celui qui ne sait pas d'où il vient ne sait pas où il va car il ne sait pas où il est. » (proverbe Touareg).
  • D'où venons nous ? Quels sont nos points forts, nos réussites, nos qualités, et aussi nos manques ?
  • Où sommes nous ? Quel est ce projet par rapport à notre situation actuelle, nos leviers et nos points d'appuis pour soulever le monde (Archimède), même un petit peu ? Et où en est le monde autour de nous ?
  • Où allons nous ? Qu'est-ce que ce projet qui va réussir ? De quoi disposons nous, que devons nous trouver ou acquérir ? Qu 'allons nous apporter qui fera que tout le monde y gagne (win win win win) ?
  • Quelles phases, étapes, rendez-vous, résultats intermédiaires ?
Ça y est, le projet a démarré ! Alors bienvenue à vous et à vos projets...

Les 8 temps d'un entretien – le plan de l'atelier


  1. - Qui sommes nous ?
  2. - Quelles sont nos réussites ? De quoi sommes-nous fiers?
  3. - Quelles sont nos gênes ? Une gêne, c'est quelque chose qui ne va pas et qu'on veut faire aller, ou quelque chose qui va bien et qu'on veut faire aller mieux.
  4. - Quels est ce rêve, ce projet réussi ? Projetons nous à trois ans
  5. - Comment atteindre ce rêve en supposant que les gênes (point 3) sont devenues des réussites ?
  6. - Quand ? Quels grands rendez-vous ( annuels par exemple) ? Rechercher des « effets cliquets » (qui empêchent de reculer) .
  7. - Quelles étapes (trimestrielles) d'ici le premier rendez-vous important ?
  8. - Quelle est la prochaine étape réussie et quand est notre prochaine réunion (d'ici trois semaines) ?
____________________
L'application de cette démarche à un entretien d'évaluation ou d'évolution est détaillée sur le blog dédié "Entretien d'évolution"
_______
Pour en savoir plus : Issue des travaux de Marcel Hochman et d'une équipe pluridiciplinaire dans les année 90, cette démarche a été utilisée avec profit et réussite dans le cadre personnel (golfeur, skieur, pilote, musicien...) et dans le cadres professionnel plus collectif (Croix-Rouge, Total, France Télécom, ForHum, form'actions pour des Chambres de commerce et d'industrie, PME, déploiement d'avocats français vers l'international, pépinières d'entreprises...).




Candidats déclarés à la Mairie de Paris XIV le 23/10/13

Paris XIV, l'arrondissement clef ? Peut être pour la Mairie de Paris, mais n'oublions pas que l'élection du maire de Paris se fait par les conseillers de Paris, eux mêmes élus dans les arrondissements. Et que chaque arrondissement élit son propre Maire. Et qu'un Maire d'arrondissement ne peut être Maire de Paris... Alors, quel(le)s sont les candidat(e)s déjà déclaré(e)s à la fonction de Maire d'arrondissement dans le quatorzième, à ma connaissance et à ce jour ?

Je reprend l'ordre alphabétique des formations politiques, déjà utilisé auparavant (cliquer) :
  • Debout La République (DLR) : Pas de candidat.
  • Europe écologie - les verts (EELV) : Madame Celia Blauel. @Celia_Blauel
  • Front National (FN) : Madame Tiphaine Leost.
  • Mouvement Démocrate (MoDem) : Pas de candidat (même si candidature à la mairie de Paris).
  • Mouvement Républicain et Citoyen (MRC) : Candidature du parti annoncée, mais pas de candidat.
  • Parti Communiste (PC) : Liste commune avec le PS, pas de candidat.
  • Parti de Gauche (PG) : Madame Leila Chaibi. @leilachaibi
  • Parti Socialiste (PS) : Liste commune avec le PC. Candidate : Madame Carine Petit. @carine_petit
  • Rassemblement citoyen et union du centre (Ensemble pour le 14eme) : Monsieur Nicolas Mansier. @nmansier
  • Union des Démocrates et des Indépendants (UDI) : Monsieur Philippe Pego . @PhPego
  • Union pour un Mouvement Populaire (canal historique XIVeme) (UMP14) : Candidate (dissidente) Madame Marie-Claire Carrère-Gée. @MCCG
  • Union pour un Mouvement Populaire (canal légitimiste Longjumeau) (UMP) : pas de candidat(e) aux fonctions de Maire du XIVeme (même si candidature à la mairie de Paris)
Bien entendu, comme je ne connais pas tout le monde dans l'arrondissement, j'ai du en oublier... je compte sur vous pour m'aider à compléter la liste ! (commentaires ouverts)
------
MàJ 28/10 : Rassemblement citoyen et union du centre, M. Philippe Pego, etc... (en vert)

Sécurité dans Paris 14eme

J'ai vu passer des articles, dans la presse, et sur internet, concernant la soit-disant "insécurité dans le XIVeme". La plupart me semble dénués de tout fondement, à par l'enquête/reportage de Leila Chaibi (ici). J'habite dans le quartier Pernety-plaisance depuis ... 18 ans (et non quelques mois). En tant que citoyen, je me suis (un peu) investi dans les réunions, genre conseil de quartier, à propos des aménagements locaux et autres. Le dialogue avec la Mairie, depuis 2002, fut toujours fructueux : prise en compte des besoins à moindre frais, aménagements concertés avec les riverains. J'ai constaté, depuis ces années, que le deale régresse, que les agressions aux personnes sont moins violentes et moins fréquentes, que la "pression policière" est moins forte et plus orientée vers la prévention, bref, que tout ce passe mieux. Alors quand je lis que "l'insécurité gagne" (cf le Parisien, interview de Mme K.-M.), je ne comprend pas. nous ne devons pas vivre le même XIVeme.
L'insécurité, ou son ressenti subjectif, ne m'intéresse pas. ce qui m'intéresse, c'est la sécurité des personnes et des biens dans ce billet. Par mon expérience (et mon raisonnement), je peux écrire sans démentis possible que la sécurité est l'affaire de tous. Slogan ? Non. Constat seulement. pour que la sécurité existe dans mon quartier (ne généralisons pas, svp, soyons humbles), il a fallut que tous les acteurs locaux s'en mèlent, et ce pendant plusieurs années : Police, passant progressivement de la repression à la prévention ; Mairie, en adaptant les aménagements de la voirie et de l'espace public et en soutenant des initiatives locales ; associations, en aidant l'intertion sociale notamment ; commerçants, en  diffusant un message de paix et de tolérance, et en créant des lieux de "fixation sociale" ; riverains, en tolérant qu'il puisse y avoir de bruit à certains endroits et en participant à l'harmonie générale, élus et médiateurs lovaux ; bref, la sécurité, c'est un travail de longue haleine, au quotidien, qui mobilise TOUS les acteurs sociaux. Et quelques années plus tard, ça marche, sans caméra.
Bon, je dis ça je dis rien, j'étais un peu énervé par les journaux et twitter. ;-)

Personnalisation du scrutin municipal et usage de l'internet

Ainsi que nous l'avons découvert dans un billet précédent, il semble que le prochain scrutin municipal soit très fortement personnalisé, aussi je vous propose, dans un premier temps, de consulter ci-dessous la manière dont nos élus actuels communiquent avec Wikipedia (pour les biographies), leur site ou leur blog personnels ou "de campagne"
Prénom, Nom
Titre (court)
Parti
Wikipedia
*
Blog
MàJ**
PageRank
FB***
Twitter
T/A/S ****
MàJ**
Aline Arrouze
Conseillère de Paris
PCF
-
-
Perso
NC
-
Marie-Thérèse Atallah
Adjointe
EELV
-
-
Perso
1670
-
Marianne Auffret
Adjointe
PS
-
-

@marianneau 
1/55/51
23/4/12
Denis Baupin
Député (10° circ.)
EELV

16849/981/8291
27/7/2013
Celia Blauel
Conseillère
EELV
-
15/7/13 PR1
Perso
1505
@Celia_Blauel
262/240/343
15/7/13
Marie-Claire Carrère-Gée
Conseillère de Paris
UMP
6/8/13 PR2
archives PR2

@MCCG
3238/1230/1565
26/7/13
Daniel Cayol
Conseiller
UDI
-
-
Perso
NC
@DanielCayol
7/127/70
14/7/2013
Pascal Cherki
Député-maire (11° circ.)
PS
19/7/13 PR4
perso PR3
@pascalcherki
911/322/4041
25/7/2013
Odette Christienne
Conseillère de Paris, déléguée auprès du Maire de Paris
MRC
-
-
-
-
Olivier Daronnat
Conseiller
PS
-
-
Perso
NC
-
Elisabeth Guy-Dubois
Conseillère
PS
-
-
-
@guyeliz
322/1103/534
24/7/2013
René Dutrey
Conseiller de Paris
EELV
-
9/7/13
PR2
Perso
1484
@RDutrey
247/209/354
9/7/2013
Danièle Girard
Conseillère
UMP
-

-
@DanileGIRARD
779/42/63
24/7/2013
Vincent Jarousseau
Adjoint
PS
-
8/5/12
PR?
Perso
4239 
@jarousseau
1320/959/805
19/7/2013
Stephane Lovisa
Adjoint
PS

8/5/12
PR0
Perso
NC
@LOVISASTEPHANE
231/1632/247
1071002013
Jean-François Martins
Conseiller de Paris
MoDem
-
Perso
648
@jfmartins
17429/1056/3574
27/7/2013
Valérie Maupas
Adjointe
PS
-
-
551
@valeriemaupas
3839/504/603
27/7/2013
Juliette Meadel
Conseillère
LANAP
-

Perso
NC
NC
@jmeadel
100/199/575
24/7/2013
Etienne  Mercier
Conseiller de Paris
PS
-
6/7/13 PR1
perso PR1
753
4/4/11
25/9/2012
Jean-Paul Millet
Premier Adjoint
PS
-
-
-
-
Hervé de la Moissonnière
Conseiller
MoDem
-
-
-
-
Marie-Louise Padovani
Adjointe
PRG
-
-
-
-
Danièle Pourtaud
Conseillère de Paris, adjointe au maire de Paris
PS
-
Perso
1278
@DanielePourtaud
22/90/143
25/7/2013
Romain Paris
Adjoint
EELV
-
293
@RomainParis
2205/273/445
26/7/2013
Carine Petit
Adjointe
PS
-
-
Perso
917
@carine_petit
306/349/292
27/7/2013
Olivia Polski
Conseillère de Paris et Adjointe
PS
-
Perso
4436
@OliviaPolski
1264/1138/883
22/7/2013
Paul Roussier
Adjoint
PCF
-
-
Perso
NC
-
Hermano Sanches-Ruivo
Conseiller de Paris
PS
-
-
Perso
1792
-
Eric Slupowski
Conseiller
PS
-
-
Perso
NC
@ericslup
0/13/2
Patrick Viry
Conseiller
UMP
-
-
Perso
NC
@PatrickViry
2215/452/340
26/7/2013
Frédéric Vuillod
Adjoint
PS
-
-
@fvuillod
1983/360/490
22/7/2013


* : Cliquer pour atteindre la page. ** : Date de dernière mise à jour. Le PageRank est un outil de mesure de popularité d'un site (note de 0 à 10). à titre d'info, le PR de ce blog est 3. *** : FaceBook. **** : nombre de Twitts / abonnements / abonnés (suiveurs)

Que déduire de tout ceci ?

1 - La présence d'une biographie sous wikipedia
Les seuls représentés sont ceux qui ont ou ont eu un mandat national (député ou sénateur), l'exception étant MCCG. A mon avis, celles et ceux qui négligent de le faire ont tord, et ce pour plusieurs raisons : se faire connaitre à faible coût, et promouvoir son blog, fb ou twitter... Il est vrai que d'autres sites peuvent être utilisés pour cela, mais ils s'adressent à un publique plus spécialisé (pros).

2 - L'existence d'un blog
Il ne suffit pas d'avoir un jour ouvert un blog, rédigé quelques billets d'humeur, pour avoir de la visibilité notamment à travers google. Ce blog doit vivre (oublions ceux qui n'ont pas été mis à jour dans l'année), et d'autres blogs ou sites doivent y faire référence. De plus il peut être intéressant de le coupler avec FB et Twitter, afin de renforcer le flux de visiteurs.
Certains ont (au moins) deux blogs ou sites. Cette tactique ne renforce pas la visibilité (voir le PR1 des blogs d'Etienne Mercier), mais peut permettre une séparation archives / actualité (voir MCCG ou Pascal Cherki).


3 - L'utilisation de FaceBook
Pratiquement tous ont un profil facebook, eventuelement completé d'une page ou d'un groupe. A partir du moment ou ces élus sont des personnes publiques (de part leur mandat), il peut être judicieux de le nourir de billets, comme pour un blog. Ou au moins, quand on a aussi un blog ou un site, d'indiquer par une "brève" la présence d'un nouveau billet. Les profils facebook trop "fermés" ne me semblent pas la meilleur des solutions... On peut toutefois note deux types d'utilisation de Facebook, suivant le nombre de contacts (friends) : Moins de 1000 contacts, usage personnel ou anecdotique; plus de 1000, usage pro ou electoral (voir le record de Olivia Polski ).

4 -  L'utilisation de Twitter
Presque tous (ou du moins ceux qui ont une "image" sur intenet) ont ouvert un compte twitter. Et ici, comme pour Facebook, on trouve les "pros", comme @Denis_Baupin (8292 suiveurs) ou @pascalcherki (4041), les débutants (moins de 500), et ceux qui ont siéplement bloqué leur nom pour que personne ne leur prenne...
---------------
MàJ le 23/10/2013 : Twitter de Stephane Lovisa (en vert). Merci de me signaler les manques ou erreurs...
meilleur site Nethique.info
Annuaire du Hub PageRank Actuel Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.